Evaluations Google
4.3
×
Evaluations Facebook
4.8
×
js_loader
 

Mise à jour de Google “November Core 2021” : Google procède à un update de son algorithme

Mise à jour de Google “November Core 2021” : Google procède à un update de son algorithme

Core Web Vitals : Google procède à une grande mise à jour de son algorithme, Novembre 2021

Afin de mieux catégoriser les différents résultats lors de recherche sur son moteur, rappelons-nous que Google avait annoncé sept mois auparavant qu’il allait réaliser une grande prochaine mise à jour de son algorithme. Tenez-vous prêts alors car Google confirme l’effectivité de cette update tant attendue.

Vous avez peut-être remarqué que le temps de chargement d’une page web a pris le devant de la scène dans les discussions de la communauté SEO ces derniers temps. La majorité de ces débats portent sur la nouvelle mesure adoptée par Google : les fameux Core Web Vitals. Ces derniers se basent particulièrement sur l’expérience utilisateur de Google. Les webmasters et les référenceurs devront ainsi accorder une attention particulière à ce point important, car l’engagement des utilisateurs est un facteur de classement majeur.

 

Scannez votre site

     

    Les points à comprendre sur les Signaux Web Essentiels

    Les Web Vitals sont des mesures de performance qui déterminent les signaux de vitesse essentiels afin d’offrir une expérience utilisateur de qualité supérieure sur le Web. Ce sont un ensemble d’indicateurs spécifiques qui feront partie du score expérience de la page. En fait, le classement d’une page sur le Web dépend en partie de ces signaux concernant le temps de chargement et la stabilité de son contenu ainsi que son interactivité.

    L’enjeu des Core Web Vitals

    L’objectif des Core Web Vitals est d’assurer que les webmasters vont se consacrer à l’optimisation des paramètres de vitesse qui sont indispensables pour les utilisateurs. Ces paramètres ne doivent pas être consacrés pour le navigateur ou les robots Google. La conformité à cette nouvelle mesure est primordiale, car Google fera de l’expérience de la page un facteur de classement officiel. En gros, c’est une manière à laquelle Google évalue l’UX globale d’une page web.

    Obtenir un meilleur score sur l’expérience de page n’est pas suffisant pour être placé à la première page de Google. L’expérience de la page est l’un des nombreux indicateurs que Google emploie pour classer les différents sites dans les moteurs de recherches. Cependant, la pertinence du contenu reste très importante pour le classement. Une page dont le contenu est très pertinent par rapport à une requête pourrait être bien classée même si le signal d’expérience de la page est faible.

    Les facteurs considérés

    Les référenceurs et les propriétaires de sites doivent évaluer d’autres genres de signaux d’expérience utilisateur, à savoir :

    • Le mobile-friendly ou la convivialité mobile : le site web sera adapté en version mobile.
    • Une navigation sécurisée ou safe-browsing : c’est une des fonctions de sécurité les plus avancées pour se protéger contre les trois menaces les plus courantes sur le web notamment le phishing, les logiciels malveillants et les téléchargements dangereux.
    • HTTPS ou HyperText Transfer Protocol Secure : il s’agit du protocole chiffré qui permet d’assurer la protection des données communiquées entre le navigateur web de l’utilisateur et les serveurs.
    • L’absence de pop-ups interstitiels : Les interstitiels sont des fenêtres pop-up qui s’affichent après le chargement d’un site Web pour les utilisateurs. Bien qu’ils puissent être utiles, ils peuvent causer des problèmes d’interface utilisateur à long terme et affecter la façon dont les moteurs de recherche peuvent explorer un site Web. Google a mis à jour son algorithme pour que les sites dont le contenu n’est pas facilement accessible à un utilisateur puissent ne pas être bien classés.

    Les différents composants des Core Web Vitals

    Les Core Web Vitals comprennent 3 volets liés à la vitesse de chargement de la page et à l’engagement de l’utilisateur en matière d’interaction. Il s’agit de la peinture la plus importante du contenu ou LCP, du délai de la première entrée ou FID et du décalage cumulatif de la mise en page ou CLS.

    LCP ou Largest Contentful Paint

    L’un des facteurs qui contribuent à une mauvaise expérience sur le web est le temps qu’il faut à un utilisateur pour voir un contenu rendu à l’écran.

    Le LCP fait partie des signaux web essentiels pour avoir un bon positionnement. Un LCP rapide peut rassurer l’utilisateur sur l’utilité du site. La mesure LCP indique le temps du rendu de la plus grande image ou du plus grand bloc de texte visible dans la fenêtre d’affichage, par rapport au début du chargement de la page. En règle générale, les bonnes valeurs LCP sont de 2,5 secondes et les mauvaises valeurs sont supérieures à 4,0 secondes. Tout ce qui se situe entre ces seuils doit être amélioré en supprimant tous les scripts tiers inutiles. Les propriétaires de sites peuvent rendre meilleur le LCP en configurant le chargement paresseux ou en éliminant les éléments de page volumineux.

    FID ou First Input Delay

    Le délai de première entrée ou FID est une mesure des performances du Web pour l’utilisateur afin de suivre le temps écoulé entre le moment où il interagit pour la première fois avec une page web et le moment où le navigateur commence à traiter cette interaction. Le FID quantifie l’expérience vécue par les utilisateurs lorsqu’ils essaient d’interagir avec des pages non réactives. Un faible délai de première entrée permet de s’assurer que la page est utilisable.

    Sur le Web, la première impression peut prendre des formes très diverses. Cela concerne la conception et l’attrait visuel d’un site ainsi que sa vitesse et sa réactivité. Une mesure idéale est inférieure à 100ms. Vous pouvez améliorer le FID en éliminant les scripts tiers non critiques, utiliser un cache de navigateur et minimiser le JavaScript.

    CLS ou Cumulative Layout Shift

    Google CLS est une sorte d’indicateur ou de signal qui vous permet de résoudre le problème de quantité de déplacements inattendus du contenu visuel de la page. Un déplacement dans une mise en page peut se produire à tout moment lorsqu’un élément visible change de position d’un cadre de rendu à l’autre.

    La mesure normale est inférieure à 0,1 pour s’assurer que la page est agréable. Pour optimiser le CLS de votre site web, vous pouvez utiliser des dimensions d’attribut de taille fixe pour tout média comme les vidéos, les images, les infographies, les GIF… Si un élément est chargé dynamiquement, utilisez le CSS pour donner à tout élément conteneur la même taille ou le même rapport d’aspect avant le chargement du contenu. N’insérez jamais de contenu de manière dynamique au-dessus d’un contenu existant.

    Tags:
    ,
    Benoit Lecourtier
    benoit@lecourtier.net

    Créateur de l'agence lecourtier.net, passionné et expert dans la création de site internet et le référencement naturel SEO, mes 15 années d’expériences en agence web et com m'ont permises de mettre en place des services plus transparents & moins onéreux.

    1 commentaire
    • nicolas
      Posté à 23:45h, 09 novembre Répondre

      bonjour,
      Si Google change sans arrêt son algorithme, comment vous donner confiance dans le référencement d’un site (être sûr que je serais dans les 1er de ma niche et dans tels et tels départements ?

      Je cherche à améliorer mon SEO sur mon site donc si vous avez une solution. je suis prêt à en discuter.

    Laisser votre avis ou question...