Google BERT

Google BERT

Comprendre Google BERT, le nouvel algorithme intelligent de Google afin de mieux le dompter.

Google expose fièrement son nouvel algorithme baptisé BERT. Sa dénomination sonne un peu comme celle d’un assistant vocal. Pourtant, il s’agit d’un algorithme intelligent qui serait entre autres en mesure de prédire nos intentions de recherche. Il s’agit d’une véritable révolution, car les requêtes sont perçues autrement et cela a des conséquences directes sur le référencement. Partons à la découverte de cet algorithme de Google.

Un algorithme pour comprendre les intentions de recherche.

Opérationnel depuis octobre 2019, BERT ou « Bidirectional Encoder Representations from Transformers » a pour finalité de permettre aux moteurs de recherche de Google de donner des résultats probants aux requêtes des internautes. Son principe est d’essayer de comprendre les intentions que les internautes ont formulées derrière leurs expressions naturelles.

Du temps où BERT n’était pas encore opérationnel, les mots clés ne se créaient pas nécessairement de lien entre eux, car ils étaient pris de façon individuelle. Mais avec BERT, le contexte de chaque phrase est pris en compte, les phrases étant bien évidemment prises en totalité. Ainsi, dès qu’un internaute lance une recherche, tous les éléments caractéristiques de son langage naturel tels les prépositions, les mots de liaison, les pronoms, etc. sont prises en compte.

Par ailleurs, les internautes d’aujourd’hui émettent de plus en plus de requetés vocaux. C’est pourquoi les aptitudes de Google BERT sont mises à contribution de la recherche vocale. Cette dernière étant capable de comprendre la plupart des expressions dans les conversations, ainsi que les questions qu’on lui pose. En ajout à cela, vis-à-vis des contenus indexés, Google BERT est également utile au moteur de recherche afin qu’il puisse avoir une meilleure compréhension de ses contenus.

Google BERT agit à la manière de l’intelligence d’un être humain.

À la manière d’un cerveau humain, Google BERT repose sur une interconnexion neuronale. C’est elle qui traite le langage naturel connu sous la dénomination de Natural Language Processing ou NPL. Les requetés sont analysés par Le deep learning et le NPL moyennant un examen des termes précédant un mot clé. Cela, dans le but de comprendre ce que l’internaute a comme intention. Ensuite, pour plus de pertinence et de précision dans les résultats fournis, l’IA procède à l’évaluation des mots selon leur importance et leur pertinence dans la tournure de la phrase.

Tout cela signifie que BERT ne sert pas à grand-chose dans le traitement de requêtes composées de deux ou trois mots. En revanche, ses capacités sont mises à contribution dès qu’il s’agit de requêtes plus longues et plus complexes.

Ainsi, l’algorithme apporte sa contribution dans :

  • Le replacement des phrases dans leur contexte sémantique
  • La détermination des nuances dans les requêtes
  • La résolution des problèmes d’homonymie
  • La détermination de la référence exacte d’une requête sous forme de conversation très longue.
  • La prédiction de la prochaine phrase

Mais les capacités de Google BERT sont également utilisées pour apporter des réponses directes aux requêtes formulées par les internautes. Ces réponses sont fournies dans les résultats de recherche, à travers les extraits enrichis (featured snippets).

BERT et le SEO

Peut-on s’attendre à ce que Google BERT révolutionne le référencement naturel ? Ce n’est pas encore certain. Pour le moment, il n’y a quasiment pas de risque que BERT chamboule le SEO, bien que cette mise à jour soit la plus importante de l’algorithme de Google ces 5 dernières années. En effet, d’après les experts de Google, sur 10 recherches effectuées, seules, une d’entre elles est affectée par l’innovation apportée par BERT.

Il est à noter qu’en réalité, seul le fonctionnement à l’intérieur du moteur de recherche est impacté par Google BERT. Comme l’on a évoqué précédemment, il montre plus d’efficacité à traiter les longues requêtes en fournissant de très bons résultats. D’autre part, les changements apportés par BERT n’ont pas d’influence sur la plupart des requêtes classiques.

Toutefois avec BERT, Google montre sa détermination à toujours fournir du contenu probant dont la qualité corresponde parfaitement à ce que l’internaute a l’intention de rechercher. Alors, la question que l’on se pose est : doit-on miser sur les contenus longs ? Au fur et à mesure que BERT évolue, on peut s’attendre à ce que les contenus linguistiques à l’instar des phrases à structure de sujet-verbe-complément soient priorisés.

De ce fait, de même les sites de niches, tous ceux qui souhaitent avoir une certaine position en matière de recherche vocale trouvent en BERT le compagnon idéal. Ainsi, il est indispensable que les critères EAT ou « Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness » soient considérés. La finalité est de fournir des contenus rehaussés en qualité et en pertinence et qui donnent des réponses aux requêtes des internautes.

La pénalisation par Google BERT, comment la contourner ?

Optimiser son site afin d’être bien perçu par Google BERT n’est pas chose facile. Toutefois, il est toujours possible aux propriétaires de site de fournir du contenu adapté aux exigences des internautes. Pour cela, le respect des bonnes pratiques suivant est à privilégier :

Faire de l’utilisateur le centre de votre préoccupation.

Accordez beaucoup d’importance à l’utilisateur. C’est indispensable, car c’est généralement à partir de ce dont ils ont besoin que vous produisez le contenu de votre site. Il vous faut apprendre la manière dont vos clients s’expriment afin que vous puissiez vous imprégner de leur langage. C’est une belle astuce, si ce n’est le meilleur, pour amadouer Google BERT afin qu’il optimise votre SEO.

Ayez une bonne compréhension du contexte.

Pour faciliter la structuration de votre site, mais aussi pour qu’il ait une bonne place dans le tunnel de vente, il est indispensable de bien comprendre le contexte de son contenu. Pour cela, vous pouvez employer les termes adéquats au centre d’un schéma de contexte. De cette manière, il est plus facile à Google BERT de prospecter dans votre site et d’établir une correspondance entre vos contenus et une partie des requêtes formulés.

Aussi, il vaut mieux ne pas utiliser les mots et les expressions qui ont deux sens. Ils ont pour effet de modifier le contexte en fonction du profil des utilisateurs.

Dans la mesure du possible, écrivez de manière naturelle.

Comme évoqué précédemment, BERT est un algorithme intelligent qui se base sur le langage naturel dans son traitement des requêtes. Alors, si vous voulez avoir son estime, il vaut mieux utiliser également le langage naturel quand vous rédigez vos contenus. Pour cela, voici quelques conseils :

  • N’accumulez pas les mots-clés.
  • Utilisez des phrases courtes qui vont directement à l’essentiel.
  • Veillez à ce que vos phrases, même en étant très courtes, soient structurées avec des mots simples, dont on peut comprendre facilement.
  • Privilégiez le travail avec des champs lexicaux.
  • Assurez-vous d’avoir du contenu d’une bonne qualité sémantique, orthographique et grammaticale.
  • Veillez à ce que dans vos contenus, les questions et les réponses soient connectées.

 

Bref, vos contenus sont adressés à des humains, mais aussi à des robots. Pour cela, il va vous falloir du travail pour obtenir la faveur des deux.

Pencher légèrement pour une optimisation de vos contenus afin d’obtenir les faveurs de l’algorithme de Google.

Tant que vous savez comment vous y prendre, l’optimisation SEO reste toujours en vogue. Assurez-vous tout simplement que vos mots clés reflètent de la franchise et de la clarté. Incorporez-les dans vos phrases de la manière la plus naturelle qui soit, sans force. De cette manière vous aurez du contenu naturel qui est apprécié par Google BERT. Pour cela, suivez ces quelques recommandations :

  • Utilisez des titres optimisés
  • Privilégiez les contenus longs, l’idéal serait pas moins de 1000 mots
  • Utilisez si possible des mots-clés de plus de 4 mots
  • Incorporez dans vos contenus les balises H1, H2, H3…
  • Optimisez vos images
  • Attirez les meilleurs backlinks
  • Optimisez votre métadescription

Au final, le SEO n’a pas à craindre de l’entré en fonction de Google BERT. Au contraire, il représente un avantage considérable pour les concepteurs de sites. En effet, sa finalité est de permettre une meilleure compréhension des requêtes des internautes. Ainsi, pour s’attirer l’estime de Google BERT, utilisez autant que possible le langage naturel dans vos contenus. En même temps, veillez à fournir des informations de bonne qualité. Ensuite, ne négligez pas la recherche par envoi de requêtes vocales, car c’est elle qui donne l’avantage aux expressions de longue traîne.

Tags:
,
benoit@lecourtier.net
Benoit Lecourtier
benoit@lecourtier.net

Créateur de l'agence lecourtier.net, passionné et expert dans la création de site internet et le référencement naturel SEO, mes 15 années d’expériences en agence web et com m'ont permises de mettre en place des services plus transparents & moins onéreux.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Call Now Button
Bénéficiez de 2 semaine de référencement SEO 100% gratuitement, pour développez vos ventes et votre activité !
Cliquez ici